Comment recruter au Portugal ?

Comment recruter au Portugal ?

Vous souhaitez implanter votre entreprise au Portugal et avez comme projet de recruter des personnes sur place ? Voici un guide qui vous aidera à trouver le talent qu’il vous manque dans votre équipe !

Contrats de travail « classiques »

Il existe plusieurs types de contrats de travail au Portugal, comme dans les autres pays. Le mieux est de définir avant de lancer votre recrutement quel type de contrat conviendra le mieux au poste que vous proposez.

Le premier est l’équivalent du CDI en France. L’embauche devient définitive après une période d’essai entre trois et six mois. Il existe ensuite le contrat de travail à durée déterminée. Ce type de contrat est réalisé lorsque l’entreprise a un besoin temporaire. Il peut durer jusqu’à 4 ans et ne peut être renouvelé que 3 fois. Les travailleurs en CDD et CDI ont les mêmes droits et devoirs.

Enfin, il y a aussi d’autres contrats de travail tels que le contrat de travail temporaire, le contrat de travail à durée incertaine (pour les projets dont la date de fin n’est pas fixe), puis le contrat à temps partiel.

Depuis 2021, le SMIC au Portugal s’élève à 775€ brut, ce qui marque une augmentation de 35€ par rapport à l’année 2020. Il faut également savoir que, contrairement à la France, les salaires ne sont pas versés sur 12 mois mais sur 14 — c’est-à-dire que deux primes sont versées, le 13ème et 14ème mois, à la fin juin et à la fin du mois de décembre.
De plus, les contrats de travail classiques sont sur une base de 40h.

Recruter des indépendants / freelance

Comme en France, il est possible de recruter des personnes en freelance, payées à la mission. Au Portugal il est très simple de devenir auto-entrepreneur. Ce statut est un avantage pour les personnes souhaitant pouvoir travailler de manière libre, aux horaires qui leurs conviennent, en totale autonomie et de l’endroit où ils veulent. La vie de freelance attire de nombreux nomades digitaux dans la capitale portugaise. On compte également environ 20% des actifs portugais dépendant de ce régime. Ils sont alors considérés comme prestataires de service.
Le fonctionnement du statut de freelance au Portugal est différent de celui en France, avec notamment le système de facturation bien spécifique : les recibos-verdes.

Stagiaires

Les conditions concernant l’accueil d’un stagiaire au sein de votre entreprise diffèrent un peu de celles de la France. Au Portugal, la plupart des stages sont non-rémunérés et donc non-soumis aux règles salariales. Il existe aussi les stages professionnels, qui sont pour leur part, soumis à l’obligation légale de rémunération. Ces derniers sont promus par l’IEFP (Institut de l’Emploi et de la Formation Professionnelle) et l’employeur se doit verser une indemnité de stage selon le niveau de qualification.

Se faire accompagner par un cabinet de recrutement

Le meilleur moyen de trouver le talent qu’il vous faut au Portugal est de faire appel à un cabinet de recrutement. Portugal Implantation est fier d’avoir parmi ses partenaires Eotim Portugal, un cabinet spécialisé dans le recrutement de talents francophones et internationaux, installé à Lisbonne depuis 2015. Les consultants d’Eotim vous accompagnent et se chargent du sourcing et de la chasse de profils spécifiques selon vos besoins. Le but est de vous faire gagner du temps en ne retenant que des profils en adéquation avec votre offre et ainsi simplifier le processus de recrutement.
L’avantage de passer par le cabinet Eotim est que l’équipe est francophone mais parle aussi bien le Portugais que l’Anglais.

Recruter au Portugal : faut-il un visa de travail au Portugal ?

L’un des avantages qu’offre le Portugal grâce à l’espace Shengen est que les Français et Européens venant travailler au Portugal n’ont pas besoin de visa de travail. Il faut seulement avoir un numéro d’identification fiscal (NIF). Pour l’obtenir, les candidats doivent se rendre dans un bureau de l’administration fiscale avec leur passeport (ou carte d’identité), un justificatif de domicile de moins de 3 mois et de 10 euros. Ce NIF est aussi nécessaire pour d’autres démarches comme l’obtention d’une box internet par exemple. Il est donc très facile pour les Français de s’expatrier au Portugal. C’est un atout à mettre en valeur lors de votre recrutement. Concernant les résidents de pays hors UE, il est nécessaire d’obtenir un visa.

Si vous souhaitez en savoir plus ou que vous avez l’intention de recruter au Portugal, n’hésitez pas à contacter elrick.valette@eotim.com du cabinet de recrutement Eotim Portugal, qui se tient à votre disposition pour vous accompagner dans votre projet de recrutement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *